Passion Skogkatt

Le village des chats – La Romieu

Parce qu’il n’y a pas que la légende des chats norvégiens ou norsk skogkatt’s, voici une autre légende dont les acteurs principaux sont les chats. Des chats de gouttière, bien français, dans un petit village typiquement gersois.

Chat qui fait sa toilette- la Romieu - Passion Skogkatt - chat norvégienLe village de La Romieu est également appelé le « village des chats » car un grand nombre de sculptures représentant des chats décorent le  cœur du village, sur les fenêtres, sur les portes et au niveau de certains pas de portes.

Ces chats sculptés sont en grande partie l’œuvre de Maurice Serreau, un sculpteur originaire d’Orléans, qui, amoureux de la Romieu, s’était installé dans ce joli village. Touché par l’histoire de la jeune Angéline, petite orpheline du Moyen-âge, et de ses chats, il a décidé de sculpter et d’offrir aux habitants des statues de chats en pierre, en hommage à la légende des chats d’Angeline.


La Légende des chats d’Angeline

Chat qui dort sur le rebord de la fenêtre - La Romieu - passion skogkatt - le chat de la forêt norvégienneL’histoire se passe en 1338, dans un village du Gers en Gascogne appelé La Romieu, célèbre pour sa majestueuse collégiale, ou vivaient heureux Vincent et Mariette. Vincent était bûcheron et Mariette l’accompagnait souvent dans la forêt pour faire les fagots qu’elle revendait aux habitants. La vie était dure, mais grâce à l’élevage des volailles et du cochon et aux fruits et légumes du jardin ils mangeaient tous les jours à leur faim.

Ils étaient mariés depuis 3 ans lorsque Mariette donna naissance à une jolie petite fille qu’ils prénommèrent Angéline. Malheureusement, Vincent fût tué par un arbre qu’il était en train d’abattre. Mariette, rongée par le chagrin, se laissa dépérir et fût trouvée sans vie, tenant Angéline dans ses bras, seulement deux mois après avoir perdu son mari tant aimé.

la légende des chats - la Romieu - passion skogkatt - le chat norvégienLa petite fille fût recueillie par une voisine, et elle grandit avec ses enfants qui la considéraient comme une soeur. Angéline adorait les chats, qui vivaient nombreux dans la maison.  Elle partageait souvent sa nourriture avec eux et aimait leur compagnie jusqu’à s’endormir contre eux le soir dans son lit.

Angéline, devenue une jolie jeune fille, n’hésitait jamais à aider ses parents adoptifs avec les travaux des champs, toujours accompagnée de ses amis les chats. Pendant l’année 1342 et les 2 années suivantes, l’hiver fut très rude, et le printemps et l’été si pluvieux qu’il ne fut pas possible de cultiver les champs. Il s’ensuivit une période de famine et, malgré la distribution de nourriture de la réserve de la Collégiale, faite par le seigneur des lieux, les habitants de LA ROMIEU n’eurent bientôt plus rien à manger. Ils se tournèrent alors vers les chats, si nombreux dans le village, et en firent de la gibelotte.

Chat la Romieu - place principale - chat de forêt norvégienne - skogkattLes parents d’Angéline, sachant combien elle adorait les siens, acceptèrent qu’elle garde un chat et une chatte, à condition de bien les cacher car les voisins ne demandaient qu’à en faire du ragoût. Le jour Angéline enfermait donc ses 2 chats dans le grenier, et la nuit elle les laissait sortir pour chasser. Mais la famine s’empirait et beaucoup de villageois mouraient. Angéline et ses parents s’en sortaient péniblement, en récoltant des racines et des champignons dans les bois, puis des jours meilleurs pointaient leur nez.
Mais à LA ROMIEU, où les chats avaient disparu, les rats avaient proliféré au point de menacer les nouvelles récoltes. Heureusement, Angéline avait pu cacher ses 2 chats qui avaient eu plusieurs portées.

Angeline - la légende des chats La Romieu - passion skogkatt - chat norvégien - le chat norvégienAlors que les villageois ne savaient plus quoi faire devant les nombreux dégâts causés par les rats, Angéline annonça qu’elle allait libérer une vingtaine de chats et chatons que les habitants pourraient adopter. Les rats disparurent rapidement et c’est ainsi qu’Angéline sauva La Romieu d’un nouveau malheur.

La légende dit aussi que le visage d’Angéline, au fil des ans, ressembla de plus en plus à un chat et que ses oreilles se transformèrent en oreilles de chat.


C’est en écoutant une grand-mère raconter à ses petits-enfants la légende des chats d’Angéline, que le sculpteur Orléanais Maurice Serreau, aujourd’hui décédé, eut l’idée de la faire revivre en déposant des sculptures de chats autour de la place principale du village.

 

 

 

 

 

D’autres articles insolites sur les chats :

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest