Passion Skogkatt

Passion Skogkatt a interviewé Pascal Lucas, le président du CCFN, le Club du Chat des Forêts Norvégiennes. Ce passionné nous détaille les caractéristiques de ce chat exceptionnel.

Pascal Lucas, le président du CCFN, et l'un de ses 21 chats des forêts norvégiennes

Pascal Lucas, le président du CCFN, et l'un de ses 21 chats, Fan di Fendi du Clos de Cachadar, lors du dernier Concours Général Agricole en février 2018.

Vous êtes le président du CCFN. Quelle est la mission de votre club?

Le CCFN a été créé il y a 32 ans. Notre mission est de faire la promotion de cette race auprès du grand public afin de préserver au maximum le type originel. Bien sûr, il y a eu quelques évolutions depuis les chats novices, qui ont servi à créer les standards. Mais c'est une race relativement préservée, qui n'a pas connu les dérives que d'autres races ont pu connaître.

Est-ce que vous êtes vous-même propriétaire de chats Norvégiens ?

J'ai 21 chats... Uniquement des Norvégiens! Je suis complètement fan. Avec le Norvégien, on oublie tout ce que l'on croyait savoir sur les chats. C'est un compagnon fabuleux.

Quelles sont les caractéristiques de la fourrure du Norvégien ?

Le chat des forêts norvégiennes a une fourrure typique. Contrairement à son cousin le Maine Coon, sa fourrure est double : un sous poil abondant et par dessus un poil de garde, plus raide, légèrement huileux et donc imperméable.  Avec cette armure, le Norvégien est toujours au chaud. Le Norvégien est un chat rustique, fait pour supporter les rudesses du climat du grand nord.

Pouvez-vous nous décrire physiquement le Norvégien ?

Le chat des forêts norvégiennes est un chat conséquent. Un mâle entier peut peser 6,5 ou 7,5 kg. Mais contrairement au Main Coon qui est plus carré, les lignes de tête du Norvégien notamment lui donne une grande distinction. Avec sa collerette typique, c'est un vrai dandy !

Quel est le caractère du chat des forêts norvégiennes ?

C'est un véritable nounours sur pattes ! Malgré sa force, le Norvégien est tout en délicatesse dans ses contacts avec les humains et les autres animaux. C'est un excellent grimpeur, il aime être en hauteur. Ce n'est pas non plus un hyper actif, et il ne mettra pas le bazar dans la maison. Le Norvégien est très proche de l'homme, tout en sachant faire sa vie lorsque nous ne sommes pas là. On n'est pas obligé de les acheter par deux... En revanche, il est tellement attachant que lorsqu'on en adopte un on en prend très vite un deuxième !

Pour en savoir plus sur le Club des Chats des Forêts Norvégiennes

Pour en savoir plus sur la chatterie de Pascal Lucas, le Clos de Cachadar

 

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest